»Accueil »Programme»Spectacles » Arthur Lavandier / Berlioz / Le Balcon / Orchestre Impromptu

Programme

Air libre - France

Arthur Lavandier / Berlioz / Le Balcon / Orchestre Impromptu

La Symphonie fantastique

Episode de la vie d’un artiste

Dès 15h30, Le Balcon ouvre une scène démocratique à des ensembles de chambre copains. Venez passer un moment de musique au vert avant le concert.

Bouleversée, chamboulée et électrifiée par le compositeur Arthur Lavandier et les musiciens du Balcon, la Symphonie fantastique de Berlioz retrouve toute la fougue de sa jeunesse et s’avance, bondissante, dans le xxie siècle. Remontant aux racines romantiques de l’œuvre pour les arroser d’une dose de surprises spectaculaires, cette version détonante du classique respecte son esprit frondeur pour devenir un fantastique hommage. Celui d’un orchestre à transformations, lâché dans la verte étendue d’un parc parisien, pour un 14 juillet forcement révolutionnaire.

Lire la suite -->
<-- Lire moins

Trip

Ah l’amour… Ah les passions… S’étant toqué d’une actrice anglaise, Hector Berlioz décida de la séduire par sa musique. Transes et frénésies, transports, inspirations : il ne lui faudra que deux mois de l’hiver 1830 pour composer une symphonie à plus d’un titre fantastique. Un poème déchaîné où les rêveries et les danses courtoises se poursuivent dans les champs, où une marche au supplice conduit à un grotesque et ricanant sabbat…  Inouïe, dingue, transgressive, l’œuvre sera même – quelques années plus tard – qualifiée par Leonard Bernstein de “psychédélique”“Cette symphonie, c’est un trip : vous vous retrouvez en train de hurler à votre propre enterrement.”

Toutes substances mises à part, c’est l’essence déchaînée et enivrante de la Fantastique qu’Arthur Lavandier et la bande du Balcon retrouvent aujourd’hui, avec une version étonnante, “à la fois transcription, réorchestration, arrangement, qui raconte simplement l’orchestre du xxie siècle”.

Spectacle

Précisons plus avant : “Il s’agit d’une interprétation libre ou d’une re-création plutôt que d’un arrangement, mais la terminologie ne changera pas ce qui tient l’entière opération : se placer dans un esprit résolument berliozien”, écrit Arthur Lavandier, compositeur et membre du Balcon. Le jeune collectif, qui réunit un orchestre sonorisé, une troupe de chanteurs solistes, des compositeurs et des vidéastes, trouve ici la matière d’une nouvelle expérience enthousiaste, invitant un orchestre amateur à les rejoindre pour cette symphonie amoureuse, glissant quelques éléments pimentés dans la grande pièce de répertoire, et ménageant quelques surprises (qu’on ne dévoilera pas, bien sûr, parce que sinon, évidemment…). Un concert pensé comme un spectacle, qui rend hommage aux libertés explosives de la musique et de la conquête passionnée. Quoi de mieux pour ouvrir un festival, et pour célébrer en plein air un 14 juillet forcément révolutionnaire ?

 

C'est tout ?  En prélude au concert,  Maxime Pascal et Le Balcon ont invité des groupes de musique de chambre à venir se produire sur leur scène. Rejoignez-nous au parc dès 15h30, pour passer en musique notre fête nationale, démocratique et collective

  • Distribution

    Direction musicale : Maxime Pascal

    Projection sonore : Florent Derex

    Projection sonore et informatique musicale : Benjamin Ribolet

    Musiciens You-Jung Han (violon solo), Claire Luquiens (flûte), Guillaume Gerbaud (hautbois), Iris Zerdoud (clarinette), Julien Abbes (basson), Maxime Tomba (cor), Henri Deléger (trompette), Mathieu Adam (trombone), Émilien Courait (tuba et cor des Alpes), Jérémy Peret (guitare), Alain Muller (piano), Haga Ratovo (clavier), Adrian Salloum (timbales), Benoit Maurin (percussions), Valentin Broucke (violon 2), Aurélie Deschamps (alto 1), Andrei Malakhov (alto 2) et Clotilde Lacroix (violoncelle), Pauline Lazayres (contrebasse)

    Commande du Festival Berlioz.

    Le Balcon reçoit le soutien de la Fondation Singer-Polignac et de la Fondation Orange.