»Accueil »Le festival»Soutenez Paris quartier d’été !

Le festival

Soutenez Paris quartier d’été !

WE ARE KOREAN, HONEY! Une folle semaine coréenne au Carreau du Temple.

 

Soutenez Paris quartier d’été sur Helloasso en cliquant ici !  et 2016, dans le cadre du festival Paris quartier d’été, venez vivre une semaine à l’heure coréenne !

Danse, théâtre, performances, gastronomie, bals et dingueries : du 20 au 24 juillet 2016, dans le cadre du festival Paris quartier d’été, venez vivre une semaine à l’heure coréenne !

 

We_are_korean_honey©blueninja_final_1_large

 

Comment vit-on  en République de Corée ? Pour répondre à cette question, Paris quartier d’été propose de conjuguer arts et art de vivre le temps d’une folle semaine au rythme des pulsations de la culture coréenne, à vivre dans une proximité sensible, dans le partage et l’effervescence, sous la conduite aussi rigoureuse qu’intrépide de la célèbre chorégraphe Eun-Me Ahn.

Au programme de la semaine, quelques-unes des pépites préparées par Eun-Me Ahn, créatrice de Princess Bariet des Dancing Grandmothers :

  • 1’59’’ : 100 pièces d’une minute 59 secondes, créées par 100 audacieux Franciliens sous la houlette d’Eun-Me Ahn et présentées en ouverture de la semaine coréenne
  • Un spectacle et des impromptus chorégraphiques d’Eun-Me Ahn et de ses danseurs
  • Un atelier avec un chef coréen qui culminera en un pique-nique géant
  • Des concerts éclectiques : du traditionnel ensemble Gomool au très pop groupe Kkwe de Heemoon Lee, en passant par les chants pansori de la jeune Seunghee Lee
  • Une vente aux enchères des costumes délirants des spectacles d’Eun-Me Ahn
  • Un bar et un mini marché coréen pour découvrir breuvages et objets
  • Un karaoké géant réunissant tous les artistes invités en guise de “Bye-bye Party”

 

¿Ã»ÒπÆ¿« ƒË(K.YOUNG)111

 

A quoi servira la collecte  


La semaine “We Are Korean Honey!” aura lieu du 20 au 24 juillet 2016 dans le cadre de Paris quartier d’été. Nous avons besoin de votre aide pour la rendre plus belle – c’est-à-dire plus démesurée, plus vibrante, plus dingue et plus ouverte. Votre don nous permettra de proposer un spectacle gratuit plutôt que payant, d’organiser un atelier supplémentaire et d’installer un endroit plus beau, plus incroyable… et plus coréen.

 

Répartition des dépenses :                  

  • Proposer la gratuité du concert de pansori de la chanteuse Seunghee Lee (au lieu d’un tarif à 16,50€) : 6600€
  • Réaliser un vrai décor, conçu par Eun-Me Ahn, pour le Carreau du Temple : fresque sur moquette, installations, rideaux peints, etc., en conformité avec les normes techniques et de sécurité : 5000€
  • Acheter des tissus et des matériaux pour proposer un atelier gratuit et participatif consacré aux costumes traditionnels coréens 1400€
  • Organiser une exposition de portraits “Bride of Nam Jun Païk” réalisés par le graphiste coréen Blue Ninja, en accès libre au Carreau du Temple pendant toute la manifestation : 2000€
  • Si la collecte dépasse les 100%, nous avons plein d’envies et autant d’idées : réaliser un film pour permettre aux interprètes du spectacle 1’ 59” de garder une trace de leurs performances, inviter Sun-Me Moh, moine bouddhiste et performer, proposer un atelier de dégustation de makkoli ou encore proposer aux plus intrépides une séance de relooking avec Eun-Me Ahn.

 

QUI EST EUN-ME AHN?


« Un zébulon venu de Corée » titrait l’article que le journal Le Monde lui a consacré lors de sa première venue en France, en juillet 2013, invitée par le festival Paris quartier d’été. Il y a chez cette chorégraphe génie risque-tout une énergie, une joie, un ressort, une détermination rares.

 

Eun-Me Ahn 2Sanghoon

 

Née à Youngiu, en 1963, dans une famille modeste, formée à l’école de la rigueur, aux danses traditionnelles coréennes (Université de Séoul) et à la chorégraphie occidentale, Eun-Me Ahn est aussi une performeuse intrépide et pleine d’humour, explorant, seule ou avec sa troupe, les nuances insondables de la joie, de la mélancolie, de la spiritualité, de l’androgynie…Experte des cultures chamaniques coréennes, marquée par sept années passées à New York, grande amie de la regrettée Pina Bausch (dont elle a été à plusieurs reprises l’invitée à Wuppertal), figure de l’avant-garde (Prix Nam June Paik 2004) mais aussi chorégraphe de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football à Daegu en 2002 et présentée dans les plus grands festivals internationaux (Edimbourg, Transamériques…).